Vaccination

La vaccination est une mesure de santé publique essentielle dont les bienfaits dépassent considérablement les risques.

❑ En désaccord ❑ Neutre ❑ En accord


  • Le fait de recevoir les vaccins inclus dans le programme québécois d’immunisation devrait-il être présenté au public comme un choix individuel ?
  • Afin d’assurer des taux de vaccination optimaux, la vaccination contre les maladies évitables devrait-elle être obligatoire ?

Consensus scientifique en cours

En accord. Il est établi que la vaccination permet de combattre et d’éliminer des maladies infectieuses potentiellement mortelles. Les avantages de la vaccination dépassent de loin les risques.

Bulletin

CAQ NPD PCQ PLQ PQ PVQ QS

Réponses

Parti conservateur du Québec

En accord. Le choix individuel est une de nos valeurs fondamentales. Le gouvernement ne doit jamais sacrifier le bien-être des individus pour le bien-être de la collectivité. Nous respectons le droit des individus d’agir dans le respect des libertés des autres. L’État, par son pouvoir coercitif, n’empêche pas les individus de poser des gestes avec lesquels il n’est pas en accord.

Parti libéral du Québec

En accord (interprété). Nous favorisons la vaccination, un geste important de santé publique, qui a des effets positifs pour l’ensemble de la population. Nous incitons la population à recevoir tous les vaccins inclus dans le programme québécois d’immunisation.

Rappelons que nous nous sommes engager dans la présente campagne à ce que les pharmaciens puissent vacciner, pour accroître l’accès.

Parti vert du Québec

En accord. Le Parti Vert du Québec est convaincu que la vaccination est une mesure de santé publique essentielle dont les bienfaits dépassent considérablement les risques. D’après le Parti Vert du Québec, les vaccins inclus dans le programme québécois d’immunisation ne devraient pas être présentés comme un choix individuel au public. Une mission de sensibilisation globale est probablement nécessaire à l’échelle provinciale. Les maladies contagieuses ou les épidémies qui pourraient résulter d’une non-vaccination sont inacceptables selon nous. Conséquemment, il ne nous semble pas bénéfique de présenter les vaccins du programme comme un choix individuel. Le même danger doit être évité du côté de la vaccination chez les enfants.

Malgré cela, le Parti Vert du Québec ne pense pas présentement que la vaccination contre les maladies évitables devrait être obligatoire dans tous les cas. De notre point de vue, les vaccins traitant des maladies qui sont un danger pour la société doivent effectivement être rendus obligatoires. Cependant, nous croyons toujours que le cas par cas reste une mesure viable pour protéger les libertés individuelles. Un gouvernement vert aura à se pencher sur la question et concerter avec les experts/spécialistes du milieu de la santé pour comprendre toutes les ramifications de ce genre de mesures sur la santé publique.